Publicité

Un conseil d’arrondissement productif

Politique
Illusion
Le théâtre de marionnettes L’Illusion sera démoli puis reconstruit afin de mieux répondre aux besoins de la clientèle. (Photo : Archives/Lindsay-Anne Prévost)

En cette soirée froide du 11 février, beaucoup de citoyens s’étaient déplacés au conseil d’arrondissement où de bonnes nouvelles (et de moins bonnes pour certains) allaient être annoncées.

D’entrée de jeu, François Limoges, conseiller du district de Saint-Édouard, a parlé des opérations de déneigement très difficiles cet hiver avec les 15 périodes de dégel qu’a connu la ville jusqu’ici. Il a demandé à l’assistance d’être indulgent et compréhensif à cet égard. Le conseiller avait par ailleurs une bonne nouvelle pour les cyclistes, fort nombreux à déplorer la trop faible quantité de supports à vélo sur le territoire. Une subvention sera accordée pour l’achat et l’installation de 700 supports à vélo supplémentaires dans l’arrondissement.

L’arrondissement a aussi autorisé la démolition et la reconstruction de l’édifice abritant le Théâtre de l’Illusion, installé dans un ancien Dunkin Donuts, coin Saint-Denis et Beaubien. C’est une bonne nouvelle pour ce théâtre qui se sentait à l’étroit dans le bâtiment actuel.

Autre annonce d’intérêt, l’organisme La Transformerie s’est vu attribuer une subvention de 25 000 $ pour le lancement d’un projet-pilote visant à contrer le gaspillage alimentaire. L’organisme collecte les invendus dans les épiceries et les fruiteries pour ensuite en transformer une partie en tartinades salées et sucrées. L’emplacement de l’organisme reste à déterminer.

Retour de l’éco-quartier

Les citoyens qui ont été surpris par la brusque fermeture de la SODER l’automne dernier (organisme qui gérait l’éco-quartier) seront sans doute heureux d’apprendre la reconduction du programme éco-quartier à l’organisme Y’a quelqu’un l’aut’bord du mur  (YQQ) pour une durée de deux ans. Un contrat de 303 000 $. YQQ sera notamment responsable de la mise en place d’actions en gestion des matières résiduelles, en propreté, en écocivisme et en mobilité durable. YQQ est aussi le gestionnaire de l’éco-quartier dans l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

Verdir l’espace public

Côté verdissement, l’arrondissement confie le mandat à l’organisme Nature-Action Québec (NAQ). Une somme d’un peu plus d’un demi-million de dollars sur deux ans y sera consacrée. NAQ assurera ainsi la coordination du Programme de ruelles vertes et tout autre projet visant à accroître le verdissement de l’espace public et la biodiversité. Le programme de soutien aux initiatives citoyennes de verdissement Faites comme chez vous, créé il y a quelques années, sera sous la responsabilité de NAQ ainsi que les jardins communautaires.

Changement de garde à l’arrondissement

Un moment fort en émotions est survenu lorsque le maire Croteau a remercié Josée Bédard, directrice de l’arrondissement depuis 2013, pour les services qu’elle a rendus durant cette période. Mme Bédard quitte son poste pour occuper un poste aux communications à la Ville centre. Diane Martel, directrice des travaux publics à l’arrondissement, la remplacera par intérim.

Déception pour les propriétaires de shoebox

Enfin, lors du conseil, l’adoption en 3e lecture du règlement visant à améliorer la protection des habitations shoebox a déçu les propriétaires de ces petites maisons, présents. En très peu de temps, ils ont réussi à recueillir 900 signatures pour demander des modifications au règlement. Le regroupement des propriétaires de ces maisons ne compte pas en rester là et poursuit ses revendications. Pamplemousse.ca traitera du sujet plus en profondeur cette semaine.

 

Vos commentaires
loading...