Publicité

Youniti : un Kijiji pour la bonne cause

Communautaire
Youniti
La plateforme Youniti propose d’aider le milieu communautaire et la communauté par l’entremise de dons, de vente et d’échange de biens et de services en ligne. (Photo : Shutterstock)

Youniti. C’est le nom d’une nouvelle plateforme de dons, de vente et d’échange de biens et services en ligne, qui propose d’aider financièrement les organismes communautaires du quartier… tel un Kijiji pour la bonne cause !

Vous avez des objets ou des vêtements qui traînent dans le fond de votre garde-robe en attente d’être vendus, donnés ou échangés ? Ils pourraient bien aider les organismes de la métropole.

C’est du moins ce que propose Youniti, nom choisi pour « unité », qui verse une partie des sommes amassées par l’entremise de ses forfaits à des organismes de Montréal dans le besoin. « Tout le monde peut utiliser la plateforme gratuitement, mais il y a des frais qui vont être demandés à certains moments. Par exemple, si le vendeur souhaite mettre sa publication en vedette, il devra débourser un petit montant, explique Isabelle Boismenu, présidente de Youniti. Les commerçants auront également la possibilité d’acheter différents forfaits mensuels pour faire la promotion de leurs entreprises sur le site. »

Les montants récoltés sont ensuite versés à la Fondation Youniti, chargée de redistribuer les richesses. Une petite partie des fonds permet aussi d’assurer la maintenance du site web. « Il n’y a pas une cause qu’on aide plus qu’une autre. Les organismes nous approchent et on regarde un peu leur situation et leurs besoins, mais c’est certain qu’on souhaite qu’ils contribuent à Youniti pour créer de beaux échanges », souligne Isabelle Boismenu, qui ne manque pas d’idées pour aider la communauté et valoriser l’entraide.

Lutter contre la précarité

Lancée il y a environ deux mois, la plateforme a la particularité d’être réservée aux objets et services offerts à moins de 40 $ afin de rester accessible à tous, peu importe leurs revenus. Dans le même esprit, la fondatrice souhaite s’associer à différents commerces abordables pour créer un répertoire de références pour petits budgets. « Le but n’est pas seulement de créer un marché abordable entre les citoyens, mais aussi que les gens puissent savoir quelles friperies, quels magasins, quels restaurants ou à quels événements ils peuvent aller avec leur famille à coût réduit », fait valoir Mme Boismenu.

La présidente compte aussi créer un répertoire gratuit pour valoriser les organismes de bienfaisance. Ainsi, lorsqu’elle arrivera à terme de son développement, la plateforme deviendra un vaste répertoire pour le milieu communautaire, les entreprises à coût modique et les citoyens. « J’ai toujours voulu aider la planète et la population en général. Ça fait déjà quelques années que je réfléchis à la manière de mettre sur pied un projet qui fournirait de l’aide à tous les niveaux », explique-t-elle. 

À ce jour, Moisson Montréal et la Grande Guignolée des Médias ont pu profiter des fonds amassés par Youniti. Isabelle Boismenu souhaite éventuellement étendre les activités du site web à l’extérieur de la métropole.

Vos commentaires
loading...