Publicité

Le CPE le plus vert du Québec se situe dans La Petite-Patrie

Environnement, Santé
Jocelyne Labrie avec la certification « CPE durable » en main, et entourée de membres d'ENJEU, du personnel de l'établissement et du Conseil d'administration (Photo : gracieuseté)
Jocelyne Labrie avec la certification « CPE durable » en main, et entourée de membres d’ENJEU, du personnel de l’établissement et du Conseil d’administration (Photo : gracieuseté)

Après plus de quatre ans d’effort, le CPE La Petite-Patrie est le premier du Québec à avoir atteint le troisième niveau de la certification « CPE durable », qui récompense les gestes environnementaux dans ces installations.

C’est en 2014, suite au déménagement du CPE La Petite-Patrie dans ses locaux du boulevard Rosemont, que la directrice de l’établissement, Jocelyne Labrie, a décidé de profiter de l’occasion pour revoir en profondeur les pratiques de gestion de son organisation. « Il y avait une envie de faire une différence […], de porter un coup dans le changement de pratique », raconte-t-elle.

Jocelyne Labrie décide alors d’engager une transformation de l’organisation pour devenir un « CPE durable », une certification développée par ENvironnement JEUnesse (ENJEU), un organisme de conscientisation des jeunes à l’environnement. Le programme compte cinq niveaux – démarrage, 1, 2,3 et excellence – qui sont atteints par les CPE qui mettent en place une certain nombre de gestes et de pratiques en gestion durable dans leur environnement de travail.

Les employés, les parents et même les enfants – âgés de 0 à 5 ans – participent cette transformation. « C’est un programme à 360 degrés, qui vise surtout à améliorer la qualité de services, résume Jocelyne Labrie. Il s’agit d’avoir un impact sur l’ensemble de notre communauté, et qui va, elle, avoir un impact sur l’environnement. »

Des petits pas qui comptent

Ainsi, c’est la combinaison de plusieurs petits gestes qui ont permis de faire une différence au sein du CPE. Par exemple, le plastique y est en voie de disparition. Les différents panneaux et autres éléments du mobilier sont maintenant en bois, quand c’est possible. « Un peu d’imagination permet de remplacer le plastique par une autre matière», explique-t-elle. Le CPE a aussi éliminé l’usage de la gommette. Les dessins des enfants sont donc accrochés au mur à l’aide de planchettes à pinces fixées au mur. « Ça dure beaucoup plus longtemps! », ajoute Jocelyne Labrie.

Pique-niques zéro déchet avec les enfants, compostage de tous les résidus alimentaires, troc de vêtements entre parents, installation de boîtes de récupération pour stylos, diminution de la consommation de viande, de sel et de sucre dans les menus proposés aux enfants : c’est un ensemble d’activités qui constituent le coeur des pratiques en gestion durable, et ce, pour ce CPE de 37 employés qui sert quotidiennement plus de 200 repas et 400 collations aux près des 160 enfants qu’il accueille.

« C’est en faisant des petits pas, des petits gestes que la pratique va perdurer, et qu’elle va devenir la norme [au sein de l’organisation], plutôt que de faire de grands projets, difficiles, peu réalisables et décourageants », constate la directrice.

Un chemin sinueux

Jocelyne Labrie et le CPE de La Petite-Patrie ont franchi les étapes à raison d’un niveau par an, pour finalement recevoir le niveau trois au début du mois. Pour la directrice, le chemin pour obtenir ce troisième niveau de certification n’a pas été de tout repos.

« Le plus difficile a été de concevoir le plan d’action et de rédiger le bilan. Il fallait que j’y consacre du temps, mais cela fait partie de notre rôle d’assurer une qualité de services pour les enfants, parce qu’on est dans un milieu plus naturel. On le fait vraiment pour les enfants et les gens qui travaillent ici tous les jours », explique la directrice.

Le CPE La Petite-Patrie est le premier du Québec à atteindre le niveau trois de la certification « CPE durable ». Douze ont atteint le niveau de démarrage, neuf le niveau un et deux le deuxième niveau. Il y a au Québec près d’un millier de centres de la petite-enfance.

Vos commentaires
loading...