Publicité

Gabriel Nadeau-Dubois et Québec solidaire triomphent

Élections 2018, Politique
Le co-porte-parole de Québec solidaire a été ré-élu haut la main dans Gouin. (photo : Simon Van Vliet)

« Il y a ce soir quelque chose comme une immense surprise », affirme Françoise David, ancienne députée de Québec solidaire (QS) dans Gouin lors de la soirée électorale qui a vu l’élection de dix députés de QS à l’Assemblée nationale.

Parmi les dix élus, le co-porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, a été réélu sans surprise dans la circonscription de Gouin. M. Nadeau Dubois l’a emporté haut la main hier soir, avec 59,14% des suffrages exprimés, mais n’est pas arrivé à reproduire le résultat de l’élection partielle de 2016, qu’il avait remportée avec 69,22% des voix.

Ferveur solidaire

Rassemblés à l’Olympia de Montréal, les partisans solidaires n’ont pas cessé d’exulter au fur et à mesure que les candidats de QS à l’avance dans leur circonscription respective confortaient leur avance.

La fébrilité est montée d’un cran lorsque les premiers candidats du parti ont été élus. Au fur et à mesure que Québec solidaire créait la surprise dans Hochelaga-Maisonneuve, Rosemont, Jean-Lesage, Sherbrooke et Rouyn-Noranda-Témiscamingue, c’est toute l’assemblée qui cédait à l’euphorie.

« Le peuple, uni, jamais ne sera vaincu ! » C’est avec ces paroles rappelant l’engagement de M. Nadeau-Dubois durant le « Printemps érable » de 2012 que les partisans de Québec solidaire ont accueilli sur la scène de l’Olympia leur co-porte-parole, fraîchement réélu.

« Quel marathon les amis, quel marathon! », a-t-il lancé en soulignant l’arrivée de dix députés de Québec solidaire à l’Assemblée nationale qui marque un « grand pas » pour son parti. « Plus personne ce soir ne pourra dire que nous ne jouons pas dans la même ligue. Nous sommes désormais une force parlementaire redoutable pour tout gouvernement. »

Opposition constructive

« Je ne me suis pas impliquée dans cette campagne pour Québec Solidaire, mais je suis venu [à l’Olympia] quand j’ai compris en regardant la télé depuis chez nous qu’il se passait quelque chose », explique Françoise David, ancienne députée de Gouin. « Passer de trois députés à dix, de 7,5% des votes à 16% : c’est quelque chose! »

Mme David souligne que QS a toujours été un parti de proposition. Face à un gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ), « Québec Solidaire va vouloir construire », explique-t-elle.

Elle insiste notamment sur l’importance de talonner le nouveau gouvernement sur le mode de scrutin. « Trop souvent dans l’histoire du Québec et du Canada, un parti qui obtient un gouvernement majoritaire ne réalise pas sa promesse de réformer le mode de scrutin, explique-t-elle. La CAQ a pris un engagement à cet effet et c’est sûr que QS va talonner le nouveau gouvernement sur cette question. »

Vos commentaires
loading...