Publicité

Olivier Gignac : “Gouin me ressemble beaucoup”

Élections 2018, Politique
Une pancarte d'Olivier Gignac (photo : Pierre de Montvalon)
Une pancarte d’Olivier Gignac (photo : Pierre de Montvalon)

Premier portrait de notre série électorale : Olivier Gignac, candidat pour le Parti québécois répond à nos questions.

Pamplemousse.ca a demandé à tous les candidats de Gouin de répondre en moins de 150 mots à cinq questions. Les candidats sont présentés par ordre alphabétique.

Pourquoi avez-vous choisi de vous présenter dans Gouin?

Parce que j’y habite. Parce que c’est un comté qui me ressemble beaucoup : diversifié, ouvert sur le monde, vert, comptant beaucoup d’organismes communautaires qui méritent d’être bien représentés.

Quels sont les trois enjeux locaux les plus importants auxquels font face les citoyens de la circonscription?

1-) La lutte à la pauvreté.

2-) La gentrification

3-) L’accès aux écoles publiques.

Quelles mesures proposez-vous pour pallier à chacune de ces problématiques locales?

1-) Il faut mieux soutenir nos organismes communautaires avec un financement à la mission récurrent, et donc, prévisible. L’engagement de mon parti en ce sens est de donner 200 000 000$ récurrent et cumulatif dans un premier mandat, avec une indexation au coût de la vie. Il faut aussi graduellement augmenter le salaire minimum à 15$ de l’heure.

2-) Nous devons soutenir la ville de Montréal dans ses efforts de multiplication de logements sociaux. Il faut aussi travailler à limiter l’augmentation des loyers par un registre des baux.

3-) Construire de nouvelles écoles et rénover celles qui existent. C’est urgent! Notre parti propose une nouvelle « Baie-James » des écoles publiques. Avec un investissement massif et sans précédent.

Quel organisme communautaire de la circonscription vous inspire? Pourquoi?

Nous avons eu un coup de coeur pour Compagnons de Montréal. Mais aussi, vous me permettrez d’en ajouter un autre, l’Écho des femmes. Nos visites dans ces organismes nous ont grandement touchés.

Quelle entreprise de la circonscription vous inspire? Pourquoi?

Dans le Mile-Ex, l’Esplanade est un espace collaboratif où se côtoient des entrepreneurs sociaux. C’est un espace très agréable et où on y fait de belles rencontres. J’ai eu l’occasion d’y travailler pendant près d’un an au sein d’une entreprise d’économie sociale qui y louait des bureaux. J’ai beaucoup aimé cette expérience.

Découvrez les autres candidats de la circonscription ci-bas. Les candidates du Bloc Pot et du Parti nul n’ont pas répondu à nos questions.

Arianne Lebel (CAQ)
Alessandra Lubrina (PLQ)
Gabriel Nadeau-Dubois (QS)
Alice Sécheresse (PVQ)

Vos commentaires
loading...