Publicité

Le Birra célèbre ses 2 ans

Économie, Vie de quartier
Birra, 2 ans. Photo FB Birra
Le Birra offre une gamme de 10 bières maison, dont trois qu’on retrouve toujours à l’ardoise. (photo : Facebook – Birra Bar à Bières Maison)

Après deux ans dans la Petite-Italie, le Birra mise à présent sur la fidélisation de sa clientèle tout en continuant de proposer des bières exclusives de Rosemont pour le bonheur des amateurs de bières artisanales.

Situé sur Saint-Laurent près de Jean-Talon, le Birra est un bar à bières maison qui offre depuis décembre 2015 une sélection de bières artisanales et maisons, principalement brassées dans Rosemont-La Petite-Patrie. En effet, une bonne sélection est brassée par La Succursale, située dans l’est de Rosemont, à la coopérative de solidarité brassicole MaBrasserie.

À l’occasion de ses deux ans d’activités, le Birra a collaboré avec les brasseries Isle de Garde et Vox Populi afin de développer de nouvelles créations. Le résultat : deux boissons dotées de la même base, mais complètement différentes.

« Avec Vox Populi, on allait vers quelque chose de houblonné. Avec Isle de Garde on voulait faire une lager, donc on est allé avec une lager vieillie », décris Jean-Philippe Lalonde, copropriétaire du Birra et propriétaire de La Succursale.

Élaborée avec Isle de Garde, la première bière est de style Pilsner tchèque; une lager blonde assez amère, très traditionnelle. « On a remplacé une partie du malt par du blé, puis on a rajouté des levures sauvages, plus funky », explique avec enthousiasme Jean-Philippe Lalonde.

Pour se rapprocher de ce que fait la brasserie Vox Populi, Birra propose une deuxième bière dans le même style, mais avec du houblon Saaz. « On en a mis à l’extrême », précise le copropriétaire du Birra en parlant de la dose de houblon.

Défis

Après deux ans d’activité, le Birra s’efforce d’améliorer l’attrait du quartier et de bâtir sa clientèle, qui commence à se régulariser. « On n’est pas encore arrivé à maturité », affirme Jean-Philippe Lalonde, en faisant la comparaison avec La Succursale, qui bénéficie d’une clientèle de quartier régulière.

« Il faut habituer les gens à fréquenter la rue Saint-Laurent dans la Petite-Italie », explique-t-il en mentionnant le peu de trafic à pied comparé au nombre important de voitures qui circulent au nord de «la Main». C’est pourquoi le Birra aime participer aux événements sur la place Shamrock et contribuer à rendre le quartier de La Petite-Italie vivant et attrayant.

« C’est un milieu très compétitif », souligne également Jean-Philippe Lalonde. Plusieurs brasseries ont ouvert leur porte dans le paysage montréalais ces dernières années et il prévoit que la tendance devrait se maintenir pour un temps encore.

À très long terme, l’équipe du Birra aimerait peut-être avoir sa propre brasserie sur place, confie le brasseur de bières. Un tel projet n’est cependant pas dans les plans pour l’instant.

Mardi quiz musical

En attendant, le Birra propose tous les mardis des soirées de jeu-questionnaire musical. C’est une tendance populaire qu’on retrouve dans plusieurs bars du quartier, comme au Vestiaire sur la Plaza, au Brutus sur Beaubien ou au Jockey sur Saint-Zotique, pour ne nommer que ceux-là.

Au Birra, le quiz se veut une formule décontractée. Ceux qui ne veulent pas jouer ne sont pas obligés. Toutefois, pour ceux qui veulent y participer, il est conseillé d’arriver avant le début du quiz, à 20 h, car les places ont tendance à se remplir rapidement!

Vos commentaires
loading...