Publicité

Budget d’arrondissement : légère hausse de la taxe locale

Économie, Politique
Budget 2018 adopté. Photo CB
(photo : archive Pamplemousse.ca

Après avoir revu les prévisions budgétaires, l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie doit augmenter sa taxe locale pour équilibrer son budget de 2018, adopté lors d’une séance extraordinaire le 7 décembre dernier.

La taxe relative aux services passera de 4,4 cents à 5,33 cents par 100 $ d’évaluation. En moyenne, cette hausse coûtera environ 40 $ de plus aux propriétaires de Rosemont-La Petite-Patrie, soit une augmentation d’un peu plus de 1 % du montant total du compte de taxes municipales. En augmentant sa taxe locale, l’arrondissement ira chercher un peu moins de 1,8 million de dollars.

L’arrondissement doit composer tous les ans avec une hausse normale des salaires et des obligations budgétaires. « On veut être en mesure de répondre à ces besoins et de maintenir l’offre de services aux citoyens », explique le maire de l’arrondissement, François Croteau, sur l’augmentation de la taxe locale.

Rapport avec la ville-centre

Le maire de Rosemont-La Petite-Patrie rappelle également le fait que les arrondissements ne décident pas du montant de leur enveloppe budgétaire. « D’une certaine manière, quand on vote un budget, c’est un budget qui est pas mal décidé d’avance, donc notre marge de manœuvre se situe au niveau du champ fiscal local et de nos revenus », explique-t-il.

L’« austérité budgétaire » imposée par la ville-centre depuis plusieurs années doit cesser, selon M. Croteau. Le maire affirme avoir dû couper énormément dans les services aux citoyens dans les dernières années, ce qu’il refuse à présent de faire, d’où l’augmentation de la taxe locale.

De toute façon, M. Croteau ne s’attendait pas à un changement radical des orientations budgétaires de la ville-centre cette année, considérant le court délai qu’a eu la nouvelle administration Plante-Dorais afin de déterminer les enveloppes budgétaires des arrondissements. « C’est plutôt dans le budget de l’année prochaine qu’on va véritablement voir une différence », espère-t-il.

Puiser dans le fonds de réserve

Cette année, l’enveloppe budgétaire de la ville-centre prévue pour l’arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie augmente légèrement de 1,7 million de dollars par rapport à 2017. Elle se chiffre à présent autour de 46,2 millions de dollars.

« Malgré une augmentation des transferts centraux, l’enveloppe budgétaire ne suffit pas à combler l’ensemble de nos obligations », indique le document de présentation des prévisions budgétaires pour 2018.

Les obligations budgétaires s’élèveraient à plus de 3,5 millions de dollars alors que l’arrondissement ne dispose que de 3,3 millions pour les couvrir. D’où le besoin d’aller puiser 270 000 $ dans son fonds de réserve afin de combler le manque à gagner.

L’année dernière, l’arrondissement avait également dû aller chercher une somme de 240 000 $ dans cette réserve, prévue initialement pour faire face aux situations exceptionnelles ou imprévues.

 

Vos commentaires
loading...