Publicité

Jagmeet Singh en visite sur la Plaza Saint-Hubert

Politique
Jagmeet Singh Plaza. Photo CB
Le chef du NPD, Jagmeet Singh (centre), et le député Alexandre Boulerice (gauche) sur la Plaza le 10 décembre dernier. (photo : Catherine Bernard)

Le nouveau chef du NPD était de passage dans Rosemont-La Petite-Patrie le dimanche 10 décembre dernier. Accompagné du député Alexandre Boulerice, il en a profité pour visiter la Plaza Saint-Hubert et aller à la rencontre des commerçants et des quelques passants.

À la tête du NPD depuis le 1er octobre dernier, Jagmeet Singh en est à sa quatrième visite au Québec. En vue des élections fédérales de 2019 et dans le cadre de sa tournée pancanadienne, le successeur de Thomas Mulcair désire sonder les Canadiens afin de rebâtir la plateforme de son parti.

« Prendre le temps de rencontrer les citoyens est pour moi une très bonne manière de cerner les enjeux, de partager nos valeurs et de faire connaissance avec les Canadiens », affirme le chef néodémocrate, originaire de l’Ontario, qui s’exprime très bien en français. En arrivant dans le quartier de Rosemont-La Petite-Patrie, le jeune chef de 38 ans a d’ailleurs pris le moment de s’asseoir à l’improviste avec quelques clients du Café 8 oz. afin d’écouter leurs propositions pour la province.

Le NPD a perdu de nombreux sièges au Québec lors des dernières élections de 2015, passant de 58 à 16 députés au Parlement, dont quatre à Montréal. C’est pourquoi le dirigeant du parti souhaite d’autant plus être à l’écoute des résidents de la belle province.

Sur les défis qu’il devra surmonter au Québec, le premier leader issu d’une minorité visible va droit au but. « Ce n’est pas mon but de convaincre les gens d’accepter mon turban, ni ma barbe. Ce que je veux faire, c’est de convaincre les [Québécois] que je partage les mêmes valeurs sociodémocrates et progressistes qu’eux. », explique-t-il.

Jagmeet Singh affirme toutefois recevoir un accueil chaleureux de la part des Québécois en général, malgré le fait que sa confession sikhe et son turban fassent couler beaucoup d’encre depuis sa nomination.

Visite de la Plaza St-Hubert

Jagmeet Singh + Alexandre Boulerice Plaza. Photo CB

Le député Alexandre Boulerice (gauche) et le chef néodémocrate (droite) étaient très complices lors de la visite de ce dernier dans le quartier, dimanche dernier. (photo : Catherine Bernard)

Guidé par le député néodémocrate de Rosemont-La Petite-Patrie, Alexandre Boulerice, le chef du NPD s’est promené sur l’artère commerciale en se présentant aux passants, peu nombreux en cette fin d’après-midi de décembre.

« C’est une occasion d’être dans un endroit que je n’ai personnellement jamais visité et aussi d’appuyer notre député Alexandre Boulerice », explique Jagmeet Singh sur les raisons de sa présence sur la Plaza.

Jagmeet Raffin. Photo CB

Les deux politiciens ont visité la Librairie Raffin sur la rue Saint-Hubert. (photo : Catherine Bernard)

En visitant la Librairie Raffin, le chef néodémocrate a voulu encourager les auteurs québécois. On lui a alors joué un tour en lui proposant le livre de Jacques Nadeau, qui était présent parmi les photographes. D’un geste complice, Jagmeet Singh est donc reparti avec le livre du photographe du Devoir.

Rencontre des citoyens à Artgang

Après un court arrêt à l’épicerie Pousse l’ananas, les deux politiciens se sont ensuite dirigés vers la galerie Artgang. Sur place, de nombreux citoyens s’étaient réunis afin de rencontrer le chef du NPD.

Jagmeet discours. Photo CB

Le leader du NPD a fait un court discours avant de répondre aux questions des citoyens réunis à la galerie Artgang, dimanche dernier. (photo : Catherine Bernard)

En choisissant la galerie située sur la Plaza, le député de Rosemont-La Petite-Patrie a voulu encourager la « belle bande de Artgang » qui représente selon lui un exemple de « jeunes entrepreneurs qui s’investissent dans leur communauté. »

Lors d’un discours devant les citoyens présents, Jagmeet Singh a vanté le fait qu’il parle couramment l’anglais, le français et le pendjabi. « Je suis un chef qui peut parler trois langues parmi les plus parlées au Canada! C’est cool ça, hein? », s’est-il exclamé en concluant, sous les applaudissements du public.

Vos commentaires
loading...