Publicité

Un premier conseil d’arrondissement unifié

Politique
C.A Novembre. Photo CB
Une quarantaine de résidents se sont présentés le lundi soir 20 novembre à la mairie de l’arrondissement, à l’angle des rues d’Iberville et Dandurand. La soirée a débuté à 19 h, pour se terminer autour de 20 h 30. (photo : Catherine Bernard)

Une ambiance festive et décontractée régnait lundi soir à la mairie lors de la première séance du conseil d’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, depuis les élections municipales du 5 novembre dernier. À présent sans opposition, les élus de Projet Montréal ont tenu à remercier leurs électeurs.

Pour une première fois depuis 2015, il n’y avait pas de parti d’opposition à cette séance du conseil d’arrondissement, puisque Projet Montréal a raflé tous les sièges dans Rosemont-La Petite-Patrie. En 2013, la mairie avait connue une brève période d’accalmie où tous les élus provenaient également de Projet Montréal. Elle s’était terminée au moment où l’ancien conseiller d’Étienne-Desmarteau, Marc-André Gadoury, avait changé de parti pour rejoindre l’équipe Coderre en 2015.

Lundi soir, le maire de l’arrondissement, François William Croteau, était satisfait de retrouver cette harmonie au sein de l’arrondissement, soulignant l’absence de stress, qui émanait parfois des dernières séances.

Le maire a lancé la séance en souhaitant la bienvenue aux résidents présents et en les remerciant de leur confiance et de leur soutien. « C’est un hommage […] et je m’engage à travailler pour vous », a-t-il déclaré à l’assemblée, affirmant avoir l’espoir de voir beaucoup de projets, qui sont « restés sur la tablette », refaire surface et être mené à terme.

Le conseiller du district de Saint-Édouard, François Limoges, a tenu à remercier le travail de la nouvelle mairesse de Montréal, Valérie Plante, qui « a conquis le cœur des Montréalais ». Il a affirmé du même coup que cela avait facilité les rapports entre les candidats de Projet Montréal et les électeurs.

« Il y a énormément de défis qui nous attendent, a-t-il déclaré, et les attentes vont être élevées. » Le conseiller qui siège depuis 2009 a ajouté que les élus de l’arrondissement « ne [pourront] plus dire que c’est la faute de la ville-centre » si les choses ne bougent pas, provoquant alors un rire dans la salle.

La priorité aux enfants

 Stéphanie Watt siégeait à sa première séance du conseil d’arrondissement lundi soir en tant que nouvelle conseillère du district d’Étienne-Desmarteau. Elle affirme d’ailleurs avoir été un peu nerveuse au début.

« J’ai trouvé ça drôle de me retrouver de l’autre côté de la salle », confie celle qui avait l’habitude d’assister aux conseils d’arrondissements en tant que résidente. Après avoir remercié ses électeurs, elle a voulu souligner la Journée internationale de l’enfance, qui était célébrée le jour même.

Elle en a également profité pour rappeler un projet qui lui tient à cœur, celui de créer des corridors scolaires. Par exemple, ajouter des éléments qui soient susceptibles de capter l’intérêt des enfants dans le quartier : « ça peut être des choses très simples, comme un petit rebord sur les trottoirs ou des tracés sur l’asphalte », soutient-elle, enthousiaste. Elle affirme que des petits changements comme ceux-ci peuvent faire toute une différence pour les enfants qui cherchent l’amusement partout.

De nouvelles responsabilités

Il s’agissait d’une journée importante pour François Croteau, qui a également été nommé nouveau responsable de la Ville intelligente, des technologies de l’information et de l’innovation au sein du comité exécutif de la Ville de Montréal. La nouvelle mairesse, Valérie Plante, a dévoilé les nouveaux membres du comité dans la journée de lundi.

Questionné sur ses nouvelles fonctions, quelques heures après l’annonce, M. Croteau s’est dit enthousiaste à l’idée de relever de nouveaux défis. « Je me demandais justement ce que j’allais faire à présent que j’ai terminé mon doctorat », s’exclame en souriant celui qui vient d’entamer son troisième mandat en tant que maire d’arrondissement, en plus d’avoir une jeune famille.

 

Vos commentaires
loading...