Publicité

Des immeubles seront rénovés sur la Plaza

Économie
Plaza. Photo CB
La marquise de verre a été enlevée entre les rues Saint-Zotique et Jean-Talon. (Photo : Catherine Bernard)

À la suite du démantèlement de la célèbre marquise en verre de la Plaza St-Hubert, entre les rues Saint-Zotique et Jean-Talon, les résidents et les clients ont pu enfin apercevoir les immeubles qui se cachaient derrière depuis de longues années. Certaines façades sont cependant dans un état lamentable et auraient grand besoin d’un renouveau.

D’ailleurs, plusieurs propriétaires seront obligés de faire des rénovations, pour des questions de sécurité. « Il y a au moins une vingtaine de propriétaires qui n’auront pas le choix. Et une vingtaine d’autres qui souhaiteraient faire des rénovations », affirme Mike Parente, directeur général de la SDC de la Plaza St-Hubert.

Dans sa boutique de la rue Saint-Hubert, un commerçant et propriétaire d’une boutique de vêtements pour hommes se plaint d’avoir reçu un avis cette semaine. Celui-ci l’informe qu’il a un certain nombre de jours pour remplacer les tuiles qui recouvrent la devanture de son magasin.

Il y a toutefois le programme de subvention PRAM–Artères en chantier, offert par la Ville de Montréal, qui offre un soutien financier couvrant 40 % des travaux admissibles pour les rénovations de façade d’immeuble. Sur la rue Saint-Denis, beaucoup de propriétaires bénéficient d’ailleurs de cette aide pour rénover leur bâtiment.

Malgré la connaissance de ce programme, le propriétaire du magasin se dit non satisfait : « si la ville veut réellement aider les marchands, elle devrait enlever la taxe d’affaires sur un an. Ça me coûte 18 000 $ par année : si [la ville] élimine la taxe, je pourrais utiliser cet argent pour rénover. », explique-t-il.

Avec son nouveau statut de métropole, Montréal a hérité de nouveaux pouvoirs, dont celui d’accorder des crédits de taxes aux entreprises, sous certaines conditions. Elle peut également dédommager les commerçants touchés par des travaux d’infrastructure. Reste à voir si la municipalité décidera d’aller dans la direction désirée par certains propriétaires d’immeubles.

Une rencontre est d’ailleurs prévue, le mardi 28 novembre prochain, entre la SDC de la Plaza St-Hubert, les commerçants et les propriétaires, afin de discuter des enjeux liés aux travaux de la rue Saint-Hubert.

Vos commentaires
loading...