Publicité

Aller-retour entre l’Assemblée nationale et votre cuisine pour GND

Politique
Gabriel Nadeau-Dubois
Par l’entremise de cette nouvelle plateforme de démocratie participative, Gabriel Nadeau-Dubois désire rencontrer et soutenir les citoyens. (photo : Gracieuseté – Page Facebook de Gabriel Nadeau-Dubois)

Rencontrer et soutenir les citoyens de Gouin. C’est ce que compte faire le député de Gouin, Gabriel Nadeau-Dubois, par l’entremise d’une nouvelle plateforme de démocratie participative nommée « Aller-Retour ».

Mis en ligne cette semaine et annoncé depuis quelques mois, ce nouvel outil permettra au jeune élu de « rester enraciné dans la réalité des gens [qu’il] représente ».

« Dès que je suis entré en poste, je me suis mis à réfléchir à ce que je pouvais faire pour incarner concrètement les promesses électorales que j’ai faites en termes de renouveau politique », témoigne Gabriel Nadeau-Dubois qui travaille sur le projet depuis le début de l’été.

« Je vous écoute »

Dans le premier volet intitulé « Je vous écoute », le député de Gouin s’engage à participer à au moins une assemblée de cuisine par mois dans la circonscription. Pour recevoir l’élu, les citoyens devront avoir rallié une vingtaine de personnes. Le sujet de discussion est laissé au choix du groupe, que les individus soient partisans de Québec solidaire ou de toute autre formation politique.

Rappelons que Gabriel Nadeau-Dubois avait participé à plus de 170 assemblées de cuisine avec un collectif de militants dans le cadre de la tournée Faut qu’on se parle, qui visait à rencontrer des citoyens à travers tout le Québec afin de stimuler un débat sur les perspectives d’avenir pour la province.

« L’idée générale est d’essayer d’importer en politique des manières de faire que j’ai utilisées quand j’étais dans les mouvements citoyens », admet M. Nadeau-Dubois.

« Je vous appuie »

Chaque année, les députés de l’Assemblée nationale du Québec se voient confier individuellement un budget de Soutien à l’action bénévole d’environ 80 000 $ pour soutenir les activités ou les projets d’organismes à but non lucratif de leur circonscription. « Malheureusement, ces fonds publics peuvent être utilisés de manière arbitraire ou partisane », indique Gabriel Nadeau-Dubois.

À travers le deuxième volet de sa plateforme, il convertira ainsi 40 % du budget de Soutien à l’action bénévole en « budget participatif » pour les citoyens. Au total, 30 000 $ seront alloués à des projets « qui auront des retombées positives sur la circonscription ».

L’attribution des fonds se fera deux fois par année, à l’automne et à l’hiver. « Le reste du budget sera distribué comme lors des années précédentes, afin de s’assurer qu’aucun groupe du quartier ne soit laissé pour compte », assure le député.

Pour être éligibles, les citoyens doivent être parrainés par un organisme à but non lucratif (ONBL). Le projet doit être lié à la culture, l’environnement ou la solidarité et posséder un coût de réalisation qui oscille entre 1500 $ et 5000 $. Les projets déposés seront ensuite soumis à un vote lors d’une assemblée publique, à laquelle seront conviés tous les citoyens de la circonscription. « On veut que ce soit le plus ouvert possible et ça sera aux citoyens et citoyennes de décider quel projet est financé ou pas », explique M. Nadeau-Dubois.

Le député se servira de Gouin comme « laboratoire » et analysera l’an prochain comment il peut peaufiner la plateforme en fonction des réussites et des échecs rencontrés.

Vos commentaires
loading...