Publicité

Plongeon au coeur de la littérature haïtienne

Culture
littérature
La Journée du livre haïtien a été créée en 2008 pour célébrer les 35 ans du Centre N A Rive. (photo : Lindsay-Anne Prévost)

Plus de 30 auteurs et 25 maisons d’édition ouvriront les portes d’Haïti à l’occasion de la Journée du livre haïtien, qui fait son retour pour une 10e édition au Centre N A Rive dans La Petite-Patrie.

Les participants auront l’opportunité de rencontrer et discuter avec quelques écrivains natifs ou passionnés par Haïti ; un bon moyen selon Ninette Piou, directrice du Centre N A Rive, de découvrir des auteurs qui méritent d’être connus du public. « Les Haïtiens écrivent beaucoup. Ils contribuent énormément à la littérature d’ici et à la littérature haïtienne. Toutefois, bien souvent, ce sont les auteurs les plus connus qu’on retrouve dans les librairies », explique-t-elle.

Entre la beauté et les souffrances d’Haïti résident sa littérature et ses auteurs. Des thématiques contradictoires, certes, mais qui plongent néanmoins le lecteur au coeur des réalités du pays. « Lire ces auteurs permet de savoir qui est Haïti, connaître les tribulations qu’elle a vécues et les aspirations de ses enfants. Les auteurs haïtiens savent très bien le dire et les auteurs québécois qui ont fréquenté le pays et qui côtoient la communauté savent transmettre les valeurs », admire Mme Piou.

Au coeur de la culture haïtienne

À travers l’événement, les citoyens auront également l’occasion de découvrir les événements marquants qui ont façonné — et qui façonnent encore aujourd’hui — Haïti. Un hommage aux auteurs disparus de Grande-Anse suite aux tremblements de terre du 12 janvier 2010 et une conférence sur le dictateur dominicain Raphael Leonidas Trujillo et le Massacre de 1937 sont entre autres prévus à l’horaire.

Les participants pourront savourer les saveurs d’Haïti grâce à des mets locaux du Bistro Bouk’entrain et danser sur la musique du pays au rythme des tam-tams de Diol Kidi et du piano de Daniel Lessard, musicien très actif comme jazzman depuis 1963.

Pour célébrer cette 10e édition, le Centre N A Rive accueillera le « Studio de Maguy », dans lequel chacun des auteurs fera part de ses inspirations et de son vécu personnel par l’intermédiaire des questions de l’animatrice Maguie Metellus. « Ils feront parler leur coeur », souligne en riant Ninette Piou.

Un clin d’oeil aux fondateurs

De façon plus personnelle, l’événement se veut un clin d’oeil aux fondateurs de l’organisme, qui a été mis sur pied en 1973 par « des compatriotes haïtiens » désireux de répondre aux besoins de leur communauté en matière d’insertion sociale et d’analphabétisme. « Les couleurs d’Haïti imprègnent toujours nos actions. C’est une façon pour nous de rendre à Haïti l’honneur qui lui revient », admet Mme Piou, bien que le Centre N A Rive offre désormais ses services à toutes les communautés de la métropole. Au total, celui-ci accueille plus de 225 participants par année.

« C’est une façon de valoriser les personnes qui fréquentent les centres d’alphabétisation et leur montrer qu’ils sont capables d’aller loin », explique Ninette Piou.

Plusieurs livres seront disponibles à la vente sur place. Une partie des sommes récoltées sera offerte au Centre N A Rive afin de le soutenir dans son mandat.

En savoir plus :

L’événement se tient le 19 août dès 11h au Centre N A Rive, situé au 6971, rue Saint-Denis. Pour connaître les auteurs qui seront présents et les éditeurs participants : http://www.centrenarive.com/wp-content/uploads/2017/08/communique_2aout2017_journee_livre_haitien_2017_programmation.pdf

Vos commentaires
loading...