Publicité

Migrants : partager la bonne information

Politique
migrants
Selon la ministre québécoise de l’Immigration, Kathleen Weil, 150 demandes d’asile sont reçues par jour alors qu’elle était en moyenne de 50 demandes par jour pour la première moitié de juillet. (photo : libre de droits — Wikipédia)

Une trentaine d’organisations communautaires, privées, institutionnelles et politiques désirent mieux informer les migrants haïtiens sur leurs chances d’être acceptés au Québec.

Le Centre N A Rive et le Bureau de la communauté haïtienne de Montréal, situés dans La Petite-Patrie, ont notamment rejoint le regroupement nommé « Concertation haïtienne pour les migrants 2017 ».

À travers celui-ci, ils désirent lutter contre la désinformation dont sont victimes les demandeurs d’asile haïtiens désirant immigrer au Québec par crainte que leur statut de protection temporaire (TPS) soit retiré par le nouveau président américain, Donald Trump, en janvier 2018.

« Il n’y a pas eu de déclaration spécifique de la part du gouvernement disant que les Haïtiens sont les bienvenues et que les portes sont grandes ouvertes pour accueillir les migrants du monde entier. Le Canada n’est pas l’oasis dont on leur a parlé en ce qui a trait à la régularisation du statut d’immigrant », explique Ninette Piou, co-porte-parole de la Concertation haïtienne pour les migrants 2017 et directrice du Centre N A Rive.

La nécessité de mieux informer

Celle-ci s’inquiète que les migrants délaissent les États-Unis et même l’Amérique centrale, traversent la frontière pour venir au Canada et que leur demande d’asile soit finalement refusée. Ceux-ci seraient alors renvoyés aux États-Unis (mais deviendraient illégaux à partir du mois de janvier) ou en Haïti, à moins qu’ils arrivent à prouver une persécution contre leur personne.

Or, selon un article publié dans le magazine L’actualité, la plupart n’ont jamais été persécutés malgré la violence, la pauvreté et la corruption qui habite le pays. La principale motivation des migrants haïtiens serait la recherche d’un meilleur avenir économique, un critère qui est toutefois jugé insatisfaisant auprès des autorités canadiennes. Les chiffres compilés par L’actualité de 2007 à 2016 révèlent d’ailleurs que plus d’un demandeur sur deux est renvoyé chez lui.

« Il y avait eu un moratoire sur Haïti, mais il est levé depuis le mois d’août 2016. Les personnes à qui [le gouvernement canadien] a refusé d’accorder le statut de résident sont en processus de renvoi vers Haïti, ce qui veut dire que ce n’est pas le paradis annoncé, témoigne Mme Piou. Ce qu’on leur raconte sur les réseaux sociaux et ce qu’on leur dit dans les médias n’est pas la réalité. Une fois qu’ils traversent la frontière de façon irrégulière, ils se mettent dans une situation irrégulière et deviennent automatiquement des demandeurs d’asile. »

Selon elle, la communauté haïtienne résidant à l’étranger doit prendre conscience de la démarche et du parcours « extrêmement difficile » que requiert le processus de demandeur d’asile. À cet effet, elle demande aux gens qui possèdent de la famille aux États-Unis de faire circuler l’information afin de « leur donner l’heure juste ».

Une crise?

La co-porte-parole de la Coalition haïtienne pour les migrants 2017 croit néanmoins que le gouvernement du Canada est capable de gérer la situation à la frontière. « Nous ne sommes pas en crise », insiste-t-elle.

La directrice du Centre N A Rive, qui offre des services d’aide en matière d’alphabétisation et d’insertion sociale, affirme ne pas avoir reçu la visite de demandeurs d’asile. « Pour l’instant, l’urgence est la recherche de logements pour sortir les personnes des sites d’hébergement », fait valoir Mme Piou, qui a interpellé le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, sur le projet de loi 144 pour s’assurer que les enfants puissent bénéficier de l’école gratuite à l’automne.

Pour apporter du support aux demandeurs d’asile : http://www.mhaiti.org/content/comment-aider-les-demandeurs-dasile

Le bureau de la communauté haïtienne de Montréal n’a pas retourné notre appel.

Vos commentaires
loading...