Publicité

Une subvention pour encourager l’utilisation de couches lavables

Santé
couches lavables
Les couches lavables offertes en location par Lange Bleu sont disponibles en cinq tailles. (photo : Lindsay-Anne Prévost)

L’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie octroiera dès septembre une subvention afin d’inciter les familles à utiliser les couches lavables.

Le programme, d’un montant de 45 000 $, permettra de soutenir 200 familles dans leur désir d’opter pour l’achat ou la location de couches lavables. Pour se faire, l’arrondissement s’est fait partenaire de Lange Bleu, qui offre des couches en location. Ces dernières ont été conçues spécialement pour l’organisme de la rue Fullum et sont fabriquées dans Hochelaga-Maisonneuve à Montréal.

« S’il y a un très grand succès, il se peut qu’on doive s’ajuster. On votera un budget supplémentaire. Mais je pense que pour une première année, les 45 000 seront suffisants », affirme le maire de Rosemont-La Petite-Patrie, François William Croteau.

Les familles participantes recevront annuellement un montant de 180 $ par enfant à l’achat de 20 couches. Si les parents optent pour la location, ils recevront un incitatif mensuel de 15 $ — ce qui totalise également 180 $ pour l’année. Ainsi, la location coûtera 20 $ par mois au lieu de 35 $ pour un ensemble de 24 couches lavables adaptées à la taille de l’enfant. Celles-ci sont échangeables gratuitement auprès de Lange Bleu à mesure que le poupon grandit.

Diminuer les déchets

Le maire de Rosemont-La Petite-Patrie justifie ce programme par la volonté de diminuer les déchets. « Les couches représentent le troisième élément en importance dans les sacs verts. Ça va permettre de réduire annuellement 250 couches jetables par famille », dit-il.

La directrice par intérim de Lange Bleu, Audrey Atwood, abonde dans le même sens. « Depuis 2010, nos activités nous ont permis de détourner de l’enfouissement 900 000 couches jetables, un volume qui double chaque année », fait-elle remarquer.

Pour Léa Lacroix, mère d’une petite fille de deux mois, l’utilisation de couches lavables lui a permis d’économiser la moitié du coût des couches jetables. « On a commencé avec des couches jetables, mais elles coûtent le double. Je m’attendais toutefois à ce que ça soit plus compliqué avec les couches lavables, mais finalement ce ne l’est pas », témoigne-t-elle. Mme Lacroix a notamment remarqué que les couches lavables causent moins d’érythème fessier que les couches jetables.

Pour en savoir plus :

Les modalités de participation et le formulaire requis seront disponibles dans les prochaines semaines sur le site internet de Lange Bleu : http://www.langebleu.org

Pour participer, les parents doivent résider dans Rosemont-La Petite-Patrie et l’enfant doit être âgé de moins de 12 mois.

Vos commentaires
loading...