Publicité

Quand un député s’invite à votre déménagement

Politique
Alexandre Boulerice
Le 1er juillet, le député Alexandre Boulerice distribuera des jus aux citoyens qui déménagent dans Rosemont-La Petite-Patrie. (photo : Gracieuseté — Alexandre Boulerice)

Pour une quatrième édition, le député fédéral de Rosemont-La Petite-Patrie, Alexandre Boulerice, fera une tournée des déménagements dans le quartier.

Depuis 2013 et chaque 1er juillet, Alexandre Boulerice se promène sur un vélo triporteur rempli de glace pour saluer les nouveaux arrivants de Rosemont-La Petite-Patrie et leur distribuer un jus de Rougemont, pris directement au marché Jean-Talon. Il ne le cache pas, il n’est pas l’instigateur du projet. L’idée lui est venue en 2012 de sa collègue Hélène Laverdière, députée de Laurier-Sainte-Marie.

N’empêche, au fil du temps, la tournée des déménagements est devenue une tradition pour le député du Nouveau parti démocratique (NPD).

« Le 1er juillet est d’avantage reconnu dans Rosemont-La Petite-Patrie comme la fête du déménagement que comme la fête de la Confédération. Il y a un haut taux de locataires. On trouvait que c’était une belle activité pour discuter avec les gens qui quittent le quartier ou rigoler avec ceux qui arrivent dans Rosemont-La Petite-Patrie. Je ne fais pas de discrimination : je donne des jus à tout le monde, qu’ils arrivent ou qu’ils quittent », dit-il en riant.

Parcourir le quartier

Lors des éditions précédentes, les anciens et nouveaux résidents de Rosemont-La Petite-Patrie pouvaient solliciter la visite d’Alexandre Boulerice via un formulaire mis en ligne sur sa page Facebook et son site web. Cette année, le député a plutôt décidé de parcourir librement les rues du quartier et de se mettre à la recherche des camions de déménagement.

« L’horaire prévu était difficile à suivre. Il pouvait y avoir du retard, tant de mon côté que de celui des déménageurs. Le comté de Rosemont-La Petite-Patrie n’est pas très grand, mais un vélo avec trois roues et une boîte de bois, ça n’avance pas vite ! », explique M. Boulerice.

Cette année, il offrira entre 150 et 200 jus. Le nombre d’arrêts s’élève quant à lui à 40 adresses en moyenne. Que les citoyens qu’il visite soient favorables ou opposés au NPD, Alexandre Boulerice souligne que son geste est toujours apprécié. « Quand tu travailles fort, que tu as chaud et que quelqu’un t’amène un bon jus froid, c’est bien rare que les gens soient fâchés », témoigne-t-il.

Selon ses dires, les discussions tournent plus souvent autour du déménagement et de la volonté de quitter ou de s’installer dans Rosemont-La Petite-Patrie que du monde politique.

À l’affût des conditions météorologiques

Si son geste est sympathique, les conditions météorologiques peuvent vite provoquer l’inverse. Le député en a notamment tiré une bonne leçon.

« Cette année, je vais m’amener des vêtements de rechange au cas où il fait trop chaud et un imperméable. Il y a une année où j’ai distribué des jus alors qu’il y avait une averse très intense. Les gens trouvaient ça sympathique au début, mais à un moment donné, j’étais tellement mouillé que les citoyens me regardaient avec un drôle d’air », se souvient-il en éclatant de rire.

Comme Alexandre Boulerice, les déménageurs devront prévoir un imperméable. Pluie et orages sont malheureusement prévus pour la fête du déménagement. Dans le pire des cas, le député fédéral vous fera peut-être la surprise de vous réconforter avec un jus du marché Jean-Talon.

Vos commentaires
loading...