Publicité

Le cinéma italien à l’honneur au parc Dante

Culture
parc Dante
Le Ciné-Parc Dante aura lieu tous les mercredis du 5 juillet au 2 août. (photo : Gracieuseté – Société de développement commercial Petite-Italie-Marché Jean-Talon)

Le parc Dante sera l’hôte de soirées cinéma en plein air. Et qui dit Petite-Italie dit cinématographie italienne.

Du 5 juillet au 2 août, les citoyens sont invités à découvrir cinq films issus du répertoire italien. L’événement se tiendra tous les mercredis dans le décor enchanteur du parc Dante, à partir de 21 h.

« Nous avons une sélection assez large et nous essayons d’aller chercher des classiques. La famille est au coeur des oeuvres présentées puisque ça fait beaucoup partie de la tradition italienne », explique Annabelle Prévost, responsable des communications web à la Société de développement commercial (SDC) Petite-Italie-Marché Jean-Talon.

Films traditionnels

Il est effectivement impossible de penser au cinéma italien sans faire référence à l’illustre réalisateur Federico Fellini, quatre fois récipiendaire d’un Oscar pour le meilleur film en langue étrangère (La strada, Huit et demi, Amarcord et Les Nuits de Cabiria). C’est notamment ce dernier qui sera présenté le 26 juillet. Notti di Cabiria raconte l’histoire de Cabiria, une prostituée qui décide de participer à un pèlerinage sous l’espoir de changer son sort.

Parmi la cinématographie présentée, on retrouve également Io sono l’amore de Luca Guadagnino, qui a été en nomination aux Academy Awards pour les meilleurs costumes ainsi qu’aux Golden Globes et aux British Academy of Film and Television Arts pour le prix du meilleur film étranger en 2009. Le film raconte l’histoire de Emma, une jeune femme russe qui renonce à ses origines après avoir marié un riche industriel milanais. Une discorde vient troubler le monde de la bourgeoisie italienne lorsque celle-ci éprouve une attirance pour Antonio, un ami de son fils.

Romanzo Criminale (Michel Placido, 2005), Habemus Papam (Nanni Moretti, 2011) et Divorzio all’italiana (Marcello Mastroianni, 1961) concluront l’événement cinéma. Les films seront présentés en langue originale avec sous-titres en français ou en anglais.

Courts-métrages à l’honneur

Par ailleurs, le Ciné-Parc Dante fait son retour avec quelques nouveautés. Chaque projection débutera par la diffusion d’un court-métrage soumis par des cinéastes locaux d’origine italienne. Les réalisateurs de ces courts-métrages seront sur le site avant la représentation afin de présenter leur œuvre.« Nous avons beaucoup de comédies, mais également une projection qui est un peu plus dramatique et un court-métrage à vocation sportive », témoigne Annabelle Prévost.

Le parc Dante sera animé pour une sixième soirée avec des jeux vidéo. Le public pourra jouer à des jeux vidéo sur écran géant le 16 août lors du Ludoparc.

Il est également à noter qu’un autre visionnement se tiendra le mercredi 9 août au parc de la Petite-Italie. Dans le cadre de Ciné-Parcs, un événement présenté par l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, les citoyens sont invités à visionner gratuitement le film Père fils thérapie du réalisateur Émile Gaudreault. Il s’agit de la version française du film québécois De père en flic.

 

Programmation du Ciné-Parc Dante :

5 juillet :

Cinecittà on wheels de Inti Carboni (VO / 5min15s)

Romanzo Criminale de Michel Placido (VOSTFR / 13+ / 2h32m)

12 juillet :

The Prince de Francesco Giannini (VOSTFR / 5m01s)

Io sono l’amore de Luca Guadagnino (VOSTFR / 13+ / 2h00m)

19 juillet :

C’est plus facile de liker que dire je t’aime de William Mazzoleni (VO / 12m)

Habemus Papam de Nanni Moretti (VOSTFR / Général / 1h42m)

26 juillet :

Pusher de Roberto Zorfini (VOSTEN / 3m20s)

Notti di Cabiria de Federico Fellini (VOSTEN / Général / 1h50m)

2 août :

Divorzio all’italiana de Marcello Mastroianni (VOSTEN / Général / 1h45m)

 

Vos commentaires
loading...