Publicité

Le Candide Café ferme ses portes pour une durée indéterminée

Économie
Candide Café
Les propriétaires du Candide Café, Coralie et Mikael Rossi, ont également collé le message dans la vitrine pour annoncer la fermeture. (photo : Page Facebook du Candide Café)

Le populaire Candide Café, situé sur la Plaza Saint-Hubert, ferme ses portes pour une durée indéterminée en raison d’une mésentente entre propriétaires et associés.

Les propriétaires, Coralie et Mickael Rossi, ont fait l’annonce par l’intermédiaire de la page Facebook du Candide Café. Ceux-ci font part qu’une mésentente a eu lieu avec le nouvel associé, Julien Perroy.

« NOUS VOUS ANNONÇONS QUE LE CANDIDE CAFÉ SERA FERMÉ TANT QUE JULIEN PERROY N’AURA PAS REMBOURSER (sic.) LES 31 400 $ QU’IL DOIT AU CANDIDE CAFÉ POUR ENSUITE CÉDER SES 25 % D’ACTIONS-GÉRANCE, SON ACTE DE DÉMISSION ÉTANT IRRÉVOCABLE », peut-on lire vers la fin du message.

M. Perroy a refusé la demande d’entrevue qui lui a été envoyée par le journal La Petite-Patrie. « Je ne répondrais (sic.) pas à ces attaques personnelles », a-t-il répondu par courriel.

Vente, association puis fermeture

Coralie et Mikael Rossi avaient mis le Candide Café en vente en janvier dernier afin de pouvoir s’adonner à un voyage autour du monde. Ils étaient toutefois revenus sur leur décision au mois de mars en agrandissant leur équipe avec de nouveaux associés, Julien Perroy et sa copine Elena. Ceux-ci étaient censés prendre la relève des propriétaires pendant leur périple à l’étranger.

« On a suivi l’aventure et on désirait s’impliquer. On a fait des démarches, mais on était incapable d’assumer l’achat financièrement. Coralie et Mickael nous ont alors proposé de s’associer et de devenir une entité tous les quatre pour gérer le café », avait raconté M. Perroy au journal La Petite-Patrie en avril, alors qu’il venait de débuter ses premières journées au Candide Café.

Celui-ci avait affirmé connaître Coralie et Mikael Rossi depuis un moment par l’entremise d’un emploi commun exercé dans le passé.

Une publication trop personnelle?

Pour ce qui est des quatre employés actuels du Candide Café, le message stipule — avec regret — qu’ils perdront leur emploi en raison de la fermeture indéterminée de l’endroit.

Sur la page Facebook du Candide Café, plusieurs internautes et clients de l’endroit ont critiqué « le lavage de linge sale en public » formulé par les propriétaires en leur suggérant de supprimer la publication pour éviter les accusations de diffamation. D’autres ont partagé leur tristesse de voir le Candide Café fermer ses portes.

À lire également : La petite histoire du Candide Café

Vos commentaires

Commentaires

  1. jolem260@hotmail.com' Mme Lemay dit :

    C’ est vraiment dégoûtant d’ agir de cette façon avec des gens en plus qui ont mit tous leur coeur au boulot, ce l’ est davantage en plus de savoir que ces pauvres employés perdre leurs emplois à cause de gens impitoyables et malsains….

loading...