Publicité

L’art inuit contemporain : Des formes d’expression humaine à découvrir

Culture
Annie Amamatuak (1986), Le morse observe les sternes de l’arctique. Pétroglyphe

Comment a-t-on découvert l’art inuit contemporain ?

En 1948, l’artiste James Houston se rend en Arctique et achète des sculptures d’artistes inuit. La même année, il rapporte ces dernières dans le Sud. C’est à l’occasion d’une exposition organisée à Montréal que les œuvres remportent un succès auprès des visiteurs. C’est aussi à ce moment que la production artistique devient une source de revenus importante pour les Inuit !

Quelque 10 années plus tard, les artistes du Cape Dorset s’initient à la gravure. Ils découvrent alors les avantages de cette technique aux multiples procédés, soit la possibilité de créer plusieurs versions à partir d’un même dessin original. Après la sculpture, cet art occupe désormais le deuxième rang en importance dans les modes d’expression artistique.

Enfin, grâce à l’Exposition universelle de 1967, l’art inuit obtient une reconnaissance internationale. Il devient la représentation de la nordicité du Canada par excellence.

Qu’est-ce que nous montre l’art inuit ?

Par des sculptures détaillées et de délicates œuvres papier, les artistes inuits aiment à montrer leur mode de vie traditionnel. Marqués par leur passé de résilience face au climat rigoureux du Grand Nord, les Inuits font revivre leur histoire à travers des représentations d’êtres vivants. Il ne s’agit pas que d’être humain ! On retrouve notamment l’expression de mammifères marins comme les phoques ou les baleines et des animaux terrestres comme les oiseaux, les loups ou les caribous.

L’art inuit évoque également de nombreux mythes et légendes. Ici, c’est la relation humaine aux êtres vivants et à l’univers qui est mise de l’avant. À travers le chamanisme, par exemple, des œuvres peuvent montrer un shaman aux pouvoirs mystérieux faire la rencontre de Sedna, la mère des créatures marines.

De jeunes artistes inuit s’inspirent aussi de la culture nord-américaine pour faire des créations imbriquant tradition et modernité. Allant d’un sujet joyeux à une représentation menaçante, l’art inuit aborde plusieurs sujets à travers des formes et matériaux simples.

Qu’en est-il de ses matériaux et outils ?

La sculpture est un art transmis de génération en génération par l’observation. Autrefois, elle se faisait en petit format à partir d’os, d’ivoire et de bois. Depuis la commercialisation de l’art inuit, les matériaux privilégiés sont maintenant la pierre. Qu’elle soit de la serpentine ou de la stéatite, la pierre a de nombreux avantages. Elle est malléable, de grosseurs variables et de différentes couleurs. Pour diversifier les matériaux, les artistes peuvent également utiliser des matériaux organiques tels le bois de caribou ou l’omoplate de baleine. Et pour effectuer un travail de précision, les Inuits utilisent différents outils comme la lime, le ciseau, la hachette ou le couteau.

À travers des sculptures, dessins, estampes et autres techniques, l’art inuit fascine toujours autant par ses illustrations identitaires, poétiques, mais également esthétiques.

Vos commentaires
loading...