Publicité

Jonathan Marleau, candidat libéral, termine deuxième

Politique
Jonathan Marleau
Le candidat libéral Jonathan Marleau a terminé la course électorale deuxième, presque à égalité avec la candidate d’Option nationale, Vanessa Dion, et le candidat de la Coalition Avenir Québec, Benjamin Bélair. (Photo : Jonathan Marleau)

Le candidat libéral à l’élection partielle de Gouin, Jonathan Marleau, termine deuxième avec 8,93 % des votes.

Le candidat libéral s’est situé presque à égalité avec la candidate d’Option nationale (ON), Vanessa Dion, et le candidat de la Coalition Avenir Québec (CAQ), Benjamin Bélair.

Jonathan Marleau et Vanessa Dion se sont disputé la deuxième place pendant une bonne partie de la soirée. C’est seulement vers 21 h 25 que le candidat libéral a réussi à prendre sa place pour de bon, avec 1269 voix contre 1116 pour la candidate d’Option nationale. Pour sa part, Benjamin Bélair a terminé quatrième en récoltant 954 bulletins valides.

Bonne campagne et score honorable

Il faut tout de même avouer que du haut de sa vingtaine d’années, Jonathan Marleau a mené sa campagne électorale avec beaucoup d’énergie et d’enthousiasme. Depuis l’annonce de sa candidature, le 18 avril dernier, celui-ci s’est fait un devoir de se lever tous les matins à 4 h 45 pour se rendre au métro et entamer sa tournée de porte-à-porte. Il n’a jamais manqué une journée, avait-il confié au journal La Petite-Patrie il y a quelques semaines.

M. Marleau a réalisé un score honorable, considérant que le quartier vote à gauche depuis les quarante dernières années. Notons également que le taux de participation s’est élevé à son plus haut niveau dans l’histoire récente d’une partielle à Montréal, avec 31,7 %.

Il n’en demeure pas moins que l’ambiance n’était pas tant à la fête auprès des libéraux lundi soir, qui s’étaient réunis au bar Le Pourvoyeur, situé sur la rue Jean-Talon dans La Petite-Patrie.

Jonathan Marleau, fier de sa deuxième place

Malgré son score qui le situe largement derrière le candidat solidaire Gabriel Nadeau-Dubois, qui a été élu député de Gouin à forte majorité avec 69,22 % des votes, M. Marleau s’est dit « fier de la campagne » qu’il a menée.

« Je veux changer la manière dont on fait de la politique. C’est ce que j’ai fait et j’en suis content, a déclaré le candidat libéral lors d’un point de presse. Il n’y a pas eu d’attaques négatives entre les candidats, nous avons tous amené nos points et c’est ce que je voulais faire. »

À savoir s’il s’attendait à un tel résultat, M. Marleau a répondu que les candidats s’attendent toujours au meilleur lors d’une campagne électorale.

D’ici la prochaine élection générale, le candidat envisage avant tout une bonne nuit de sommeil, pour ensuite terminer sa présidence à la Commission-Jeunesse du Parti libéral du Québec (CJPLQ).

Vos commentaires
loading...