Publicité

300 raisons d’aimer Montréal (et Rosemont-La Petite-Patrie!)

Culture
300 raisons
Parmi les « 300 raisons d’aimer Montréal », on retrouve 40 raisons d’aimer Rosemont-La Petite-Patrie. (photo : Gracieuseté — Claire Bouchard)

Pourquoi aimons-nous Montréal ? C’est ce que propose de découvrir l’auteure Claire Bouchard au travers le guide « 300 raisons d’aimer Montréal » qui sort en librairie aujourd’hui.

Le livre « 300 raisons d’aimer Montréal » est en librairie depuis le 10 mai. (photo : Gracieuseté — Claire Bouchard)

Parmi les 300 raisons qui façonnent ce guide publié aux Éditions de l’Homme, l’auteure a consacré 40 raisons à son amour pour Rosemont-La Petite-Patrie ; le quartier qu’elle habite depuis une dizaine d’années. Parmi celles-ci, on retrouve 68 attraits situés dans le secteur. Au cours de sa rédaction, elle a dû relever le défi d’intéresser les lecteurs à une ville qu’ils connaissent généralement assez bien.

« Les résidents de Montréal vont autant trouver leur compte dans ce livre que les touristes. J’essaie d’amener les gens à sortir des sentiers battus, à aller à l’extérieur du Centre-Ville et du Vieux-Montréal et les amener dans les quartiers. C’est pour ça que Rosemont-La Petite-Patrie possède, à lui tout seul, 40 raisons », explique Claire Bouchard.

« Les restaurants d’exception », « les bouis-bouis les plus savoureux » et « les cafés qu’on dégusterait jusqu’à l’intoxication » sont à l’honneur de son ouvrage animé par des portraits de résidents.

40 raisons d’aimer Rosemont-La Petite-Patrie

Le Marché Jean-Talon, les bibliothèques libre-service, les nombreuses murales et les multiples cafés du quartier font assurément partie des raisons pour lesquelles Claire Bouchard aime Rosemont-La Petite-Patrie. Elle ne pouvait pas passer à côté. Il demeure toutefois que l’auteure réussit à faire connaître des endroits du quartier souvent méconnus ou peu fréquentés.

Parmi eux, on retrouve La Maison de Mademoiselle Dumpling et le restaurant portugais Casa Alentejo, tous les deux situés sur la Plaza Saint-Hubert. Le poisson à la vong du restaurant apportez votre vin Y Lan, situé sur la rue Saint-Denis à la hauteur de la rue Beaubien, figure aussi dans ses coups de coeur.

« Je n’ai pas nécessairement mis les restaurants en vogue. J’ai préféré montrer les plus petits ou ceux qui offrent une nourriture exceptionnelle à bon prix », précise Mme Bouchard qui se qualifie de « foodie ».

Un total de 375 raisons 

Claire Bouchard est auteure et résidente de Rosemont-La Petite-Patrie. (photo : Gracieuseté — Matthieu Roux)

Le livre donne suite à la collection « 300 raisons d’aimer New York » et « 300 raisons d’aimer San Francisco » de l’auteure québécoise Marie-Joëlle Parent.

« Le guide élaboré par Marie-Joëlle Parent a été un grand succès et les Éditions de l’Homme ont vu la possibilité d’en faire une collection. Ils ont donc approché des Québécoises qui ont une vision d’une ville étrangère. […] J’ai déjà publié un livre en 2012 nommé “Dévorer Montréal” et ils m’ont proposé d’écrire 300 raisons d’aimer Montréal. Je ne pouvais pas refuser ! », dit avec enthousiasme Claire Bouchard, qui a rédigé le livre de 288 pages en six mois seulement afin qu’il soit publié à temps pour le 375e anniversaire de Montréal.

Pour cette raison, le livre a été bonifié de 75 raisons avec la collaboration de personnalités publiques, pour un total de « 375 raisons d’aimer Montréal ».

Vos commentaires
loading...