Publicité

BD: les poules de la Petite-Patrie

Éditoriaux

Récemment, les élus de l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie ont adopté une motion demandant à la Ville de Montréal d’autoriser une cinquantaine de citoyens à installer des poulaillers dans leur cour.

Il s’agit manifestement d’une affaire d’État, car il faut attendre l’aval du comité exécutif de la Ville pour entendre caqueter dans le quartier, comme le rappelait ce journal, le 12 avril dernier.

Les heureux bénéficiaires de la nouvelle réglementation pourront donc faire copain-copain avec entre deux et quatre poules. Si tout va bien, les élus songent à étendre la permission à l’ensemble de la population.

L’initiative est sérieuse et fait partie d’un mouvement d’agriculture urbaine qui connaît des sommets de popularité dans les grandes villes nord-américaines… Côôôt!

poules

Scénario et dessin: Denis Desjardins

Vos commentaires
loading...