Publicité

Aller-retour : les quatre initiatives préférées des résidents

Communautaire, Politique
ProjetGespeg. Photo CB
Des membres de CooPÈRE étaient présents lors de l’assemblée citoyenne afin de discuter de leur projet GESPEG avec le public. (photo : Catherine Bernard)

Plus de 250 citoyens ont participé à la sélection des projets communautaires, cette semaine, dans le cadre de l’expérience de démocratie participative Aller-retour du député de Gouin.

Les 4 et 5 décembre derniers, les résidents de la circonscription étaient invités à voter pour 21 projets citoyens, par ordre de préférence. Pour l’occasion, des kiosques avaient été installés dans le sous-sol de l’Église Saint-Marc sur la rue Beaubien, afin que les gens puissent s’informer sur les différentes propositions avant de faire leurs choix.

Lors de l’assemblée publique, le député Gabriel Nadeau-Dubois s’est dit très satisfait de l’événement. « C’est tellement beau à voir et ça va être des choix très difficiles à faire pour les gens », s’est-il exclamé en montrant les projets de « grande qualité » qui lui ont été soumis. « De voir autant de projets, autant de gens qui viennent, c’est vraiment une belle réussite », a-t-il ajouté, enthousiaste.

Les résultats des votes, annoncés le 7 décembre par le député et son équipe, ont dévoilé les quatre grands gagnants de ce budget participatif.

Les préférés du public

Le projet d’embellissement et de verdissement de la cour de l’école Saint-Jean-de-Brébeuf a été le coup de coeur du public, remportant le plus de votes. Une somme de 5000 $ sera ainsi remise aux Parents-Passerelles, l’Organisme de Participation des Parents de l’école primaire située sur la rue Dandurand dans le Vieux-Rosemont.

En deuxième place, les citoyens de Gouin ont choisi de financer des ateliers d’improvisation théâtrale dédiés aux résidents aînés des Habitations les II volets, situés dans La Petite-Patrie. Le projet qui prévoit un coût de réalisation de 2000 $ vise à briser l’isolement et à favoriser une participation plus active des aînés dans le quartier.

Les organisateurs du spectacle Dis Merci ont également su plaire aux participants et recevront les 3000 $ demandés afin d’offrir des représentations théâtrales adaptées aux besoins de certaines communautés ciblées. Abordant la question de l’accueil des réfugiés, le spectacle se veut « ouvert à tous, particulièrement aux personnes ayant un handicap sensoriel ou intellectuel, un trouble neurologique ou d’apprentissage ».

Finalement, le projet GESPEG de CooPÈRE, une ressource pour les pères de Rosemont, arrive en quatrième place et recevra un financement de 5000 $ de la part du député de Gouin. Visant le développement du lien père/enfant, un groupe de pères et d’enfants partiront en voyage de camping itinérant en Gaspésie durant le mois de juillet 2018.

Deuxième chance

Pour les projets n’ayant pas été sélectionnés, le député de Gouin se veut rassurant. « Les groupes qui n’ont pas leur financement aujourd’hui pourront soumettre à nouveau leur projet cet hiver », explique-t-il.

En effet, le budget de 30 000$ prévu par le député est réparti sur deux séances. Les premiers 15 000 $ seront distribués aux gagnants nommés précédemment. Une deuxième somme équivalente servira à financer d’autres projets sélectionnés lors d’une seconde assemblée publique, prévue cet hiver « pour s’assurer que l’argent soit réparti tout au long de l’année », affirme Gabriel Nadeau-Dubois.

Le député compte également faire un bilan de l’expérience avec les groupes et les organismes du quartier prochainement. Affirmant qu’il s’agit d’une première formule de ce genre, il souhaite prendre le pouls du milieu communautaire avant de répéter l’expérience.

Vos commentaires
loading...