Publicité

Le journal La Petite-Patrie fête sa première année !

Éditoriaux, Vie de quartier
Pamplemousse Petite-Patrie
Le journal Pamplemousse Petite-Patrie fête ses un an. (photo : pexels.com)

Il y a un an naissait le Journal de La Petite-Patrie sur Pamplemousse.ca. Ce nouveau journal hyperlocal vogue de succès en succès depuis, et ce, grâce à vous !

Le Journal de La Petite-Patrie est arrivé au moment où notre compétiteur abandonnait le quartier en cessant la distribution porte-à-porte de son journal et en rapatriant le contenu dans le journal du quartier voisin. Originalement, nous voulions couvrir seulement la Petite-Italie. La réalité diffère entre Rosemont et La Petite-Patrie et, face à la demande d’avoir un journal dédié à 100 % au secteur, nous avons finalement décidé d’élargir le territoire à l’ensemble de La Petite-Patrie.

Depuis plusieurs décennies, le quartier n’a jamais bénéficié d’une couverture journalistique aussi étendue, fiable, sérieuse et pertinente que celle du journal que vous lisez en ce moment. En octobre 2016, c’est exactement ce à quoi nous nous étions engagés. Une vie de quartier saine et démocratique dépend de la libre circulation d’une information de qualité, indépendante, réalisée par des journalistes qui ont à cœur la diffusion sans entraves des idées et des faits.

En 12 mois, nous avons publié près de 500 articles. Pas mal pour un journal de quartier ! Plus de 1 500 personnes se sont abonnées à notre page Facebook au cours de la dernière année. C’est sans compter les lecteurs qui nous suivent grâce à notre infolettre, envoyée hebdomadairement le jeudi matin. Cette marque symbolique témoigne de l’affection que portent nos lecteurs envers notre travail. Elle souligne surtout l’importance d’une information locale de qualité et d’une couverture étendue des enjeux de notre quartier.

J’aimerais finalement remercier l’équipe de Pamplemousse.ca, notamment notre journaliste, Lindsay-Anne Prévost, notre directrice des ventes, Sophie Lalumière, et notre chef de pupitre, Marie-Eve Cloutier, qui travaillent avec acharnement à faire de ce journal une institution de la vie de quartier et de la démocratie locale. C’est avec regret que nous apprenions, il y a quelques jours, le départ de Lindsay-Anne, qui entend entreprendre de nouveaux défis professionnels. Nous lui souhaitons tout le succès qu’elle mérite! Catherine Bernard, qui habite dans le quartier, prend le relais et a déjà livré quelques articles qui font la différence.

J’aimerais aussi remercier nos annonceurs, sans qui cette aventure serait impossible. Ceux-ci sont membres de la communauté et, souvent, habitent ici et jouent un rôle essentiel dans le dynamisme et la qualité de vie de la Petite-Patrie.

En terminant, vous avez été nombreux à nous féliciter pour notre travail pendant les derniers mois. C’est à notre tour de vous remercier, ami lecteur, que vous soyez citoyen, membre d’un groupe communautaire, commerçant, élu, militant ou professionnel. Vous qui nous supportez au quotidien dans un monde où les médias sont en mutation et où il est parfois difficile de faire notre travail et, surtout, de connaître le succès. Le droit du public à l’information vient avant tout du public !

Nous sommes une jeune entreprise en démarrage, un .com typique, et nous nous acheminons, lentement, vers la profitabilité. Comme citoyen du quartier, j’aimerais bientôt dire au reste du monde que nous aurons connu le succès. Soyez rassurés : il est à nos portes !

– Stéphane Desjardins, éditeur

Vos commentaires
loading...