Publicité

Le secteur Bellechasse restera public, assure Équipe Denis Coderre

Immobilier, Politique
secteur Bellechasse
Le secteur Bellechasse abrite actuellement le Centre de transport (CT) Saint-Denis appartenant à la Société de transport de Montréal (STM). (photo : Archives Pamplemousse.ca — Lindsay-Anne Prévost)

Les candidats pour Équipe Denis Coderre dans Rosemont-La Petite-Patrie assurent que le secteur Bellechasse, un site doté d’un grand potentiel de développement, restera propriété publique.

La Coalition contre la pauvreté de La Petite-Patrie a questionné le parti politique à ce sujet lors du débat électoral du 19 octobre dernier. Plusieurs organismes communautaires du quartier s’inquiètent que le site d’une superficie de 37 000 m², situé au coin des rues Saint-Denis et de Bellechasse, soit vendu à des promoteurs privés.

« C’est le seul terrain où il y a encore des possibilités de développement dans La Petite-Patrie. Quand je parle de développement, je parle de développer en fonction des besoins de la population : logements sociaux, équipements collectifs et espaces verts. La Petite-Patrie est en déficit à ces trois niveaux », a fait valoir Anne Thibault, coordonnatrice au Comité logement de La Petite-Patrie.

Au nom de la Coalition contre la pauvreté de La Petite-Patrie, Mme Thibault a demandé à ce que les candidats s’engagent à déposer une réserve foncière sur le site pour s’assurer « qu’il reste du domaine public ». Elle a également demandé à ce qu’ils rencontrent leur chef « pour les sensibiliser aux enjeux du secteur Bellechasse ».

Unanimité

« Les terrains publics vont rester au public », a assuré le candidat à la mairie de Rosemont-La Petite-Patrie pour Équipe Denis Coderre, Marc-André Gadoury, lors du débat qui a permis de mettre fin au silence radio.

Celui-ci affirme avoir déjà rencontré le maire sortant de la Ville de Montréal, Denis Coderre, et le président du conseil d’administration la Société de transport de Montréal (STM), Philippe Schnobb, à ce sujet. « Le maire [Denis Coderre] comprend tout l’intérêt du site. Un quartier sans voitures, avec une école, un grand parc puis quelques espaces verts et un équipement collectif : si on est élu, c’est un engagement important de notre administration locale », promet M. Gadoury, qui souhaite « développer un quartier en totale mixité sociale ».

Pour sa part, Projet Montréal a fait plusieurs sorties publiques dans les derniers mois afin de se rallier aux organismes et aux citoyens du quartier. Le maire sortant, François William Croteau, a réitéré son intention d’y construire des espaces verts, une école et plusieurs logements sociaux tels que proposés dans le Programme particulier d’urbanisme (PPU) préliminaire de 2013. « La Ville doit cesser de liquider ses terres pour qu’on puisse véritablement se donner des outils pour construire du logement social et abordable pour les gens qui en ont de besoin partout à Montréal, mais surtout dans La Petite-Patrie », a lancé M. Croteau.

En savoir plus

Envie de voir et d’entendre les candidats ? Vous pouvez regarder la diffusion sur Facebook préparée par le Journal de La Petite-Patrie, Pamplemousse.ca : https://www.facebook.com/PetitePatriePamplemousse/

À lire également : Avenir du site Bellechasse : un drapeau symbolique est posé

Vos commentaires
loading...