Publicité

Résonance 2017 : la création radio à l’honneur d’un nouveau festival

Culture
Les cinq cofondateurs de Magnéto. De gauche à droite : Antonin Wyss (Réalisateur), Jérémie Bédard-Wien (Directeur des communications), Zoé Gagnon-Paquin (Directrice générale), Marie-Laurence Rancourt (Directrice artistique), Olivier Gignac, (Conseiller au développement). (photo : Gracieuseté – Marie-Ève Rompré)

L’entreprise d’économie sociale Magnéto propose aux citoyens de découvrir la création radiophonique par l’entremise d’un nouveau festival.

Intitulé « Résonance 2017 », cette première édition fera vibrer les murs du 6750, avenue de l’Esplanade, situé au coeur du Mile Ex, durant trois jours.

Par ce nouvel événement qui se tiendra du 18 au 20 août, l’équipe de Magnéto espère faire découvrir le monde de la création radiophonique et ses possibilités aux citoyens. « Résonance 2017 donne une vitrine aux auteurs d’ici et lance une réflexion collective sur l’avenir de la création radio au Québec. D’abord et avant tout, il s’agit d’une occasion formidable pour donner le goût de la création radio au public québécois » explique la directrice artistique de Résonance 2017, Marie-Laurence Rancourt.

Un nouvel essor

Résonance 2017 est le premier festival à mettre de l’avant la création radio depuis les années 1990. (photo : Gracieuseté — Magnéto)

Les citoyens auront également l’opportunité de se familiariser avec la baladodiffusion — également connu sous le terme anglais « podcasting » —, qui a permis à la discipline artistique de prendre un nouvel essor dans les années 2000.

Ce mode de diffusion, de plus en plus populaire, permet de télécharger des fichiers audio et de les transférer sur un baladeur numérique pour écoute ultérieure. Fictions, documentaires et oeuvres expérimentales sont habituellement à l’honneur des créations offertes sur iTunes, Spotify et sur toute autre plateforme possédant un flux de données au format RSS ou équivalent.

« Les séries phares comme Serial aux États-Unis ont redonné une force au médium, raconte Zoé Gagnon-Paquin, directrice générale de Magnéto. Les gens se sont rendu compte de la richesse que la radio peut avoir. Les sons sont vraiment travaillés, l’histoire est racontée avec une attention portée à la manière de faire, qui enrichit vraiment l’expérience d’écoute et qui crée un moment spécial. »

Découvrir le monde de la création radio

Moyennant un certain coût, les participants pourront assister à cinq séances d’écoute, qui leur permettra de découvrir « des oeuvres radiophoniques qui ont marqué l’histoire ainsi que les créations d’auteurs qui repoussent aujourd’hui les limites de leur art ». « Les participants vont être plongés dans un moment de détente collective. Ce qui est plaisant avec la création radiophonique, c’est que c’est quelque chose qui met en valeur la voix plus que l’image. Ça permet d’écouter les gens », note Mme Gagnon-Paquin.

La réalisatrice montréalaise Tally Abecassis, André Martineau et Julien Morissette (ICI Radio-Canada Première) ainsi que Catherine Van Der Donckt et d’autres auteurs seront également de la partie pour partager de leurs expériences en création radio.

Pour ceux qui voudraient passer de la théorie à la pratique, deux formations sont offertes aux participants. La première porte sur la prise de son dans le documentaire radiophonique alors que la deuxième est axée sur les premiers pas dans l’univers de la création radio : introduction aux outils et stratégies de diffusion, sources de financement et structurations possibles de projets. Les jeunes âgés de 8 à 17 ans sont également invités à faire un saut dans cet univers par l’intermédiaire d’un atelier.

Finalement, le réalisateur de France Culture et invité d’honneur de l’événement, Alexandre Plank, présentera une oeuvre éclectique au public québécois. « C’est tout un honneur de pouvoir accueillir Alexandre à Montréal. Que ce soit Radiodrama, Fiction Pop ou la réédition de La Guerre des mondes, ses oeuvres sont marquées par une audace qui lui a valu les plus grands honneurs de la radio européenne », souligne Marie-Laurence Rancourt.

Démocratiser la radio

Pour ceux qui ne peuvent assister au festival, Magnéto offrira d’autres ateliers à l’automne. Son mandat habituel est de créer des baladodiffusions pour différents organismes et entreprises.

Principalement axée sur le monde culturel, l’équipe de cinq cofondateurs compte élargir ses horizons dans le futur en se spécialisant dans d’autres domaines. « À long terme, on aimerait être un organisme de service dans le milieu et offrir un service gratuit, ou vraiment abordable, à des particuliers qui aimeraient faire de la baladodiffusion et qui n’ont pas le budget des entreprises », fait part la directrice générale.

Pour connaître la programmation : http://www.festivalresonance.com/programmation
Pour des exemples de baladodiffusions (créées par Magnéto) : https://soundcloud.com/magnetobalado

Vos commentaires
loading...